2-1-1            LES 5 UNIVERS

 

Un univers spatial est infini dans l’espace et dans le temps.

Dans l’espace, il se poursuit dans les 3 directions à l’infini, il y a toujours plus loin.

Dans le temps, il a toujours existé et il existera toujours.

Un univers spatial ce n’est finalement qu’une infinité de vide parsemé de minuscules « poussières » de matière : des amas galactiques, qui sont donc composés de milliards de galaxies, composées elles-mêmes de milliards de systèmes solaires, composés d’étoiles et de planètes…

L’infinité des univers spatiaux parallèles co-existant dans des fréquences différentes de réalité, dans le Multivers, ne sera jamais entièrement exploré par l’Assemblée Galactique.

L’AG ne contient en effet que 5 univers parallèles, dans lesquels une seule galaxie est explorée à chaque fois.

Ils sont reliés entre eux par des « portes des étoiles » (des trous de ver stabilisés en base spatiale de téléportation inter-univers).

La galaxie homoprimale fut la première entièrement incorporée à l’AG.

Les portes des étoiles y permirent de découvrir son double géographique, la galaxie homoseconde, mais où les civilisations avaient évolué différemment.

De leur côté, les galaxies galyprimale et galyseconde suivaient le même cheminement.

Puis une porte des étoiles permit la rencontre entre le bloc homoformé (avec surtout des créatures intelligentes à sang chaux) et le bloc galyformé (avec surtout des créatures intelligentes à sang froid).

Après une guerre interminable où seule l’intervention de Norjane permit le retour de la paix, la seule solution diplomatique fut l’instauration d’une Assemblée Galactique inter-univers, entre ces 4 galaxies…

Récemment, le cinquième univers parallèle a été découvert, et sa galaxie n’est pas encore totalement colonisée par l’AG (d’où son nom "départementale").

Ces 5 galaxies sont subdivisées en 49 confédérations.

Dans une confédération, il y a environ 7 planètes principales où la vie intelligente s’est développée jusqu’à une puissance spatiale interstellaire, il y a donc en moyenne 50 de ces planètes mères dans une galaxie (donc 250 dans l’AG).

Avec la colonisation spatiale et la terraformation, on arrive à une moyenne de 100 planètes abritant la vie intelligente par confédération.

On y trouve aussi une cinquantaine de planètes en voie de développement.

Ça fait donc 150 planètes par confédération, avec chacune environ 5 milliards d’habitants, d’où une population de 750 milliards d’habitants par confédération.

La population totale de l’AG est donc de 36000 milliards d’habitants sur 7500 planètes, dont 2400 en voie de de développement.

 

2-1-1-1                       LA GALAXIE HOMOPRIMALE

2-1-1-2                       LA GALAXIE HOMOSECONDE

2-1-1-3                       LA GALAXIE GALYPRIMALE

2-1-1-4                       LA GALAXIE GALYSECONDE

2-1-1-5                       LA GALAXIE DEPARTEMENTALE

 

Retour