L'Appel de Cthulhu (Call of Cthulhu) est un jeu de rôle créé aux États-Unis en 1981 par Sandy Petersen.

Le titre vient de la nouvelle du même nom écrite par l'écrivain fantastique américain H. P. Lovecraft.

Le jeu est édité par Chaosium et était publié en France par Jeux Descartes jusqu'en 2005.

La licence française du jeu a été reprise en 2008 par les Éditions Sans-Détour.

Ce jeu emprunte à l’univers de H. P. Lovecraft son ambiance mystérieuse et oppressante, ainsi que sa cosmogonie hétéroclite et originale — le Mythe de Cthulhu — qui décrit un ensemble de puissances maléfiques, incarnations de forces cosmiques et primitives : les Grands Anciens.

Les joueurs sont confrontés à des situations où ils doivent déjouer les complots de ces créatures et de leurs adorateurs.

Les personnages évoluent dans les années 1890, 1920 ou bien dans un monde contemporain alternatif, mais le principe est en fait utilisable dans quasiment n'importe quelle époque ou lieu.

 

 

Le système de jeu utilisé est rapide et simple d'utilisation.

Il utilise presque tous les dés polyédriques dont notablement trois dés à six faces pour définir la plupart des caractéristiques physiques et mentales des personnages et un dé à cent faces (réalisé en combinant deux dés à dix faces) pour effectuer les jets de compétence.

Une version D20 System, basée sur un système développé par les créateurs de Dungeons & Dragons, est également disponible.

La gamme de suppléments disponible dans le commerce, que ce soit en version originale ou dans sa traduction française, est très riche et comprend de nombreux scénarios et campagnes ainsi que des suppléments de règles et de background.

Il s'agit également du jeu de rôle ayant bénéficié du plus grand nombre d'éditions...

 

 

J'ai de nombreux PJ pour le jeu de rôle l'Appel de Cthulhu :

 

Ce PJ se nomme Guy Solies, il est surnommé "Medecine Man".

 

Il a une quarantaine d'années vers 1990.

Lorsque j'ai commencé à le jouer, Guy Solies était un simple médecin généraliste français, travaillant pour un club med dans les Alpes...

Seulement, un scenario plus tard (où des Mi-Go enlevaient des touristes pour les transformer en esclaves lobotomisés), le docteur avait complètement perdu les pédales.

En fuite, accusés de nombreux crimes (comment prouver que ces zombies n'étaient plus vraiment humains ?), il se réfugie avec ses amis Simon & Sophie (ancien gentil organisateur et infirmière du club med) aux states.

Là, ils montent tous trois une émission de télé-réalité sur les phénomènes surnaturels, couverture qui leur permet de continuer à enquêter sur le mythe de Cthulhu !

Seulement, dans leur propre équipe de tournage se sont infiltrés deux agents du FBI cherchant à accumuler des preuves contre eux avant de les arrêter...

Au cours d'un tournage au sujet d'une maison (réellement) hantée, les deux flics sont tués, et nos héros sont encore accusés de ces meurtres.

 

Déjà bien allumé, "Medecine Man" sombre encore plus bas en devenant à la fois junkie, accro à la cocaïne, et médecin rippou de la pègre (soignant illégalement les blessures par balles).

Mais en rendant visite à Sophie, complètement démente depuis la maison hantée, internée dans un asile, nos deux complices Guy & Simon se retrouvent encerclés par des agents du FBI visiblement invincibles (des esclaves des Mi-Go ?)...

L'asile de fou devient Fort Alamo, et pour se sortir de cette impasse, nos héros utilisent les dessins griffonnés par Sophie la foldingue, pour ouvrir un portail vers les "contrées des rêves" !!!

Là, ils se retrouvent à errer sous formes de "toons" dans un labyrinthe végétal conçu par le fantôme d'un druide celtique, vénérant un chêne dont le bois a fini en cheminée de la maison hantée (dont Simon est devenu propriétaire)...

Au milieu de retours incessants dans le temps et d'impressions de "déjà-vu", ils finiront par reconstituer l'échiquier du druide avec les fantômes des propriétaires précédents, et par libérer leur amie Sophie de la possession dont elle était victime.

Mais à leur retour de ce cauchemar éveillé, ils se retrouvent tous trois dans une cellule capitonnée...

 

Medecine Man est un véritable malade mental.

Bien que toujours capable d'exercer son métier de médecin avec talent, il profite de la moindre occasion pour se laisser aller à ses penchants psychotiques et sadiques.

Il est égoïste, menteur, vantard, ne fait confiance à personne, et n'a aucune compassion (à part peut être pour son vieux complice le boyscout Simon).

Physiquement Guy Solies ressemble à l'acteur Robert Picardo, et psychiquement au personnage de Herbert West dans Reanimator ! ;)

Son crâne a été brulé par un sort de flétrissement, il a perdu un œil et porte donc d'un côté un cache-oeil de pirate, et de l'autre un monocle.

De plus, il arbore une pièce d'échec en bois (un fou blanc) en guise de boucle d'oreille !

Notons pour l'anecdote que je me suis retrouvé de nombreuses fois à devoir jouer sans ma fiche de PJ oubliée, d'où les nombreuses versions de ce PJ sans cesse rebooté !!! :)

 


Ex-Fiches du PJ Guy Solies
Téléchargez les anciennes fiches et les illustrations pour Cthulhu de Medecine Man en cliquant sur ce lien.
Guy Solies Medecine Man.pdf
Document Adobe Acrobat 16.0 MB
Fiche Actuelle du PJ Guy Solies
Téléchargez la fiche la plus à jour de Medecine Man.
fiche_Guy Sollies.pdf
Document Adobe Acrobat 581.3 KB
Appartement du PJ Guy Solies
Téléchargez l'appartement de Solies à Grand Rapids - Michigan
appart solies.pdf
Document Adobe Acrobat 133.0 KB
Véhicule du PJ Guy Solies
Données précises et photos de la Cadillac S&S Hearse 1987
Corbillard Cadillac de 1987.pdf
Document Adobe Acrobat 501.2 KB
Matos de soins du PJ Guy Solies
Liste d'équipements médicaux tirées du site TOC
Matériel médical d'urgence.pdf
Document Adobe Acrobat 145.8 KB
Armes du PJ Guy Solies
Données techniques et gestion des munitions.
Armes de Medecine Man.pdf
Document Adobe Acrobat 250.2 KB

Ce PJ se nomme le Professeur Stephen Howard Rainsford.

C'est un professeur de chimie, d'origine anglaise, né à Inverness en Écosse, dans les Highlands, ayant ensuite vécu et enseigné à Birmingham, mais résidant aujourd'hui à Blina dans le Maine, aux USA.

Il a obtenu une licence de chimie à l'université de Cambridge.

Il a 34 ans dans les années 20.

A force de côtoyer le mythe de Cthulhu, il est devenu pantophobe (peur du noir), scotophobe (peur de tout), et souffre de fréquentes amnésies partielles.

Il ne sort jamais sans son 22 automatique, ni sans sa canne-épée, et roule en Ford-T.

Howard avait un grand père passionné d'occultisme.

A sa mort, Howard décida de poursuivre ses recherches...

En attendant les enquêtes, il participe à des colloques et écrit pour des journaux sur le surnaturel.

Il est minutieux et loyal, mais aussi snob et maniaque.

Son coéquipier et meilleur ami est le professeur d'histoire norvégien Ibsen.

 

Ce PJ se nomme Arpad le gitan.

Il est né dans le sud de l’Espagne, sur une route brulée par le soleil.

Depuis, il voyage avec son père, sa mère étant morte il y a 10 ans.

Son père est devenu à moitié sénile, mais il est resté un bon tireur.

Arpad est toujours en quête d'aventure et d'or.

En effet, ayant vécu une enfance malheureuse où il avait toujours faim, il désire avant tout devenir riche et vieillir dans un luxe fastueux.

Pour l'instant, il subvient à ses besoins en volant les riches...

Arpad est un homme grand et fort, à la peau mat, très poilu.

Il a des bras et des jambes solides, la plante de ses pieds est de la véritable corne.

Ses cheveux mi-longs sont bruns, ses sourcils sont épais, et il arbore une grosse moustache.

Il a les yeux vifs, son menton, ses pommettes, et son nez sont bien prononcés.

Plusieurs dents manquent à son sourire de parfait Don Juan !

La peau de son visage est usée, ridée et crevassée.

 

Ses vêtements les plus courants sont des bottes de cuir, un pantalon ample s’arrêtant aux genoux, souvent bleu foncé ou noir, tenu par une ceinture composée de plusieurs bandes de cuir, et une chemise ample elle-aussi, rouge, bleue, verte ou jaune, et souvent à pois noirs, découvrant sa large poitrine velue !

il porte aussi des boucles d'oreilles de style pirate, ainsi que parfois un bandeau rouge et une guitare dans le dos (du moins un étui cachant souvent une mitraillette Thompson).

Arpad est superstitieux et très croyant.

Il parle à Dieu, qu'il tutoie tout haut dés que c'est nécessaire (à la façon du personnage de la Souris dans le film "Ladyhawke").

Il a l'habitude se lever très tôt.

La propreté et lui ça fait deux !

Il n'a pas besoin de manger énormément pour être en forme.

Il aime marcher, voyager, et ne tient pas en place.

Il parle sans arrêt.

Arpad est respectueux du code de l'honneur gitan.

Il aime toutes les femmes, mais n'épousera qu'une gitane.

Il aime les jeux d'argent, et les villes qui sentent la fortune.

Il tue les crapules et les riches sans remords.

Arpad aime chanter et danser le soir, près d'un feu de camp.

Mais son adoration, l'objet de son culte, de son désir, c'est l'argent, c'est l'or !

Que ne ferait-il pas pour s'en procurer ?

Arpad et l'or, c'est une véritable histoire d'amour...

 

Ce PJ se nomme Charles Léopold Mulenbergebeek.

C'est un pâtissier belge de 44 ans, vivant dans le village de Lodon (près de Brest en France).

Fils d'Albert von Mulenbergebeek, de Bruxelles en Belgique une fois, poursuit l'ancestrale tradition des Mulenbergebeek : restaurateurs, boulangers, confisiers, gastronomes et fins gourmets en tout genre, de père en fils...

Son oncle Jules Mulenbergebeek (de Zeischentusche en Belgique) trépasse et Charles Léopold hérite de sa boutique de pâtissier en Bretagne française.

Il y habite depuis 10 ans, mais rêve de retourner en Belgique à la retraite pour ouvrir un musée sur l'histoire de la gastronomie.