Interview de Zdevan pour la GONEL ZONE RELOADED

Laurent Gonel: Présentes toi pour les lecteurs de la GZ (lâche toi !)
Zdevan: ben moi c'est Zdevan, co-créa de
Nana'z Productions et co-réa et co-cadreur et co-mic et co et co et co et co... et co et co et co et co.... Sinon géniteur de 2 petits monstres (zombies hyper-actifs) et accessoirement dans le métier de l'informatique... et réalisateur de SHAOLIN OF THE DEAD (tournage prévu en mai 2008)

Laurent Gonel: Présentes le film pour les lecteurs de la GZ (fais toi plaisir !)
Zdevan: Alors c'est l'histoire banale d'un type sur-entraîné en arts martiaux ! Sa famille trucidée, ses bras arrachés, il décide de se venger de la mafia zombiesque responsable de ses malheurs... Une sorte de mélange de Ken le survivant (loin du copain de Barbie) et de plein de films aussi variés que divers (Le parrain 13, Y'a t'il un flic pour casser du zombie, Brousse LI et Les alligators mutants de l'espace ...) Bref, du sang, de la tripe, des boss, des mandarins, des onis, des zombies, des arts martiaux jusqu'ici inconnus...

Laurent Gonel: Quels sont, en toute honnêteté, les points forts et les points faibles de ton film ?
Zdevan: Le 1er point fort c'est qu'il n'est pas encore tourné !!! Tournage prévu en mai 2008... Deuxième point fort c'est Madgad, qui de ma petite idée un peu conne du début, a bossé comme un dingue dessus pour en arriver à une histoire plus étayée (accessoires, costumes, effets...!)

Pour les points faibles : il n'est pas encore tourné, ça c'en est un bon déjà ! Mais seul le temps nous le dira ! Et à NANA'Z on y croit dur comme fer !

Laurent Gonel: A qui est destiné ton film ?
Zdevan: Je pense à un public très large de 15 à 65 ans ! Trop jeune, ça va donner des idées (je ne veux pas être taxé de fauteur de trouble si des gamins vont démolir du zombie à coups de mawashi ou Aïequick tout ça) trop vieux, je ne veux pas faire les affaires des pompes funèbres...

Sinon en général dans un premier temps, il m'est destiné et à ceux qui vont y participer car on fait ça pour se fendre la gueule, sinon ben on lâche tout et on filme des canards dans une mare (quoique ça pourrait être drôle)... non c'est juste un prétexte à quelques journées de rigolade et à quelques séances de projection publique...

Laurent Gonel: En tant que réalisateur, estimes-tu avoir ton propre style ?
Zdevan: Oui et non...

Oui, car ça me ferait plaisir d'avoir un style... si en plus c'est le mien ben que demander de plus ?!?

Non, car ça fait un peu présomptueux... Mais j'y travaille (modérément...) même si je suis énormément influencé par tout ! Puis le but de tout ça n'est pas d'obtenir un style mais du plaisir...

Laurent Gonel: Pourquoi avoir choisi de faire participer au film l’immense, le génialissime LoloGogo ?
Zdevan: À vrai dire... je ne sais pas ! Peut-être que dans un moment de faiblesse on m'a fait signer un papier que je n'ai pas lu... !! ?? !!

Non, sérieusement : je suis flatté d'avoir Le Lolo Gogoooooni au générique ! On a des démarches complètement similaires à deux coins de la France différents (des gus pas déguisés, avec des caméras qui filment des gus sans camera déguisés)

Non, c'est un hommage qu'on lui fait pour toute sa carrière cinématographique (on le fait bien pour des grands acteurs, et lui n'est pas si petit que ça !)

Laurent Gonel: Envisages tu une autre collaboration avec LoloGogo (et pourquoi) ?
Zdevan: Ah mais quand il voudra ! Y'aura bien un personnage à décapiter dans un prochain film !!! Mais sinon, j'attends aussi avec impatience son invitation sur un de ses délires !!!

Puis, il est déjà prévu pour ROCK'N ROLL MASSACRE (projet de MADGAD sous l'égide de NANA'Z) ça ne s'arrêtera pas là ! Il a signé aussi et il sera obligé de faire le con dans pas mal de nos productions !

Laurent Gonel: Parles nous de ton film culte (mais si, choisis en un seul !)
Zdevan: Pas facile... La semaine dernière j'aurai répondu « la nuit des morts-vivants » de Romero... Mais cette semaine je dirais plutôt « Sâcré graal » des Monthy Pythons... arg j'ai pas parlé de... et de .... et aussi... ah quelle horrible question !!! Pourquoi laisser de côté les au moins 1000 films que je trouve cultes ! Bon que personne ne tiennent compte de cette question... merci !

Bon depuis, je pense plutôt à BRAZIL et le rêve en général...

Laurent Gonel: Parles nous du dernier film qui t’a plu

Zdevan: « La science des rêves » de Michel Gondry. Je suis fan de ses trucs (clips et films) carton-pâte... et ses scénars déglingués (comme le prochain à venir: Be kind rewind) mais encore une question pas évidente car je sais pas donner un film meilleur que les autres (si ce n'est les miens... rires)

Laurent Gonel: Parles nous du dernier film qui t’a déplu
Zdevan: Ben là c'est encore plus difficile... C'est vrai que c'est pas évident de parler des choses qu'on aime, mais alors de celles qu'on aime pas... je dirais... euh... ah je suis pas assez difficile pour sabrer un film ou alors : ma compagne m'avait loué un film tout pourri sans le connaître pour me faire plaisir et c'était FAST AND FURIOUS : hélas je peux pas en parler car je ne lui ai même pas laissé 2mn pour s'exprimer... Au bout d'une minute (top chrono) de film j'ai lâché l'affaire (vite où se trouve cette p*#@%* de télécommande que je vire cette merde !)... QUELLE GROSSE MERDE !

Laurent Gonel: Qu’aimes-tu dans le fantastique et dans le cinoche de genre en général ?
Zdevan: Ce que j'aime en particulier c'est ce côté exploration sans laquelle le cinéma d'aujourd'hui n'aurait rien à raconter ! C'est grâce à de nombreux réalisateurs de films de genre que le cinéma actuel s'en sort, toutes ces ficelles expérimentées dans des petits films sans budget...

Puis c'est un véritable champ d'expérimentation pour nous qui possédons une caméra, des idées saugrenues et (pas forcément du talent) mais un réel plaisir à le faire ! C'est un cinéma de passionnés à mon goût... et c'est pour ça que je tente de faire partie de la grande famille des déjantés et décalés du cinoche !

Laurent Gonel: Quelle est ta position vis à vis du gore (limites, aspect, techniques, etc…) ?
Zdevan: Le gore plus particulièrement a donné un certain nombre de réalisateurs qui se lancent dans des blockbusters (et s'en sortent honorablement à mon goût). Le gore est bien dans le sens où il n'y a aucune limite... avec
NANA'Z prod. ça nous laisse le champ libre à des délires perso... Les seules limites étant le budget (pas de paie des acteurs et/ou réa et donc difficulté à trouver des actrices pour des nus) ce qui donne aussi un vrai challenge à relever et laisse le plaisir à son paroxysme !

Et puis, on a personne au- dessus de nous pour nous dicter quoi que ce soit... si ce n'est le public, et encore, on ne vise pas le public en faisant nos films, mais plutôt notre propre plaisir et ça peut être que les gens le ressentent et apprécient nos réalisations à leur juste valeur : des délires perso projetables et sans grosse prétention !

Laurent Gonel: Quelle est, actuellement, ton œuvre de LoloGogo préférée (et pourquoi) ?
Zdevan:
L'ALIMENTOIDE !!! J'ai énormément ri en voyant cet OVNI gonélien !

Pourquoi ??? Ben, parce que cette histoire est vraie et que j'ai réellement vécu ce genre d'histoire (bon c'est un peu romancé car je ne pratique pas le nunchaku comme dans le film) ! Sinon j'aime tout ce que ce fada de LoloGogo peut faire... Je n'attends qu'une seule chose : tourner dans un prochain délire Gonélien (désir partagé par Madgad) !