Au bord de l’eau

Le jeu de plateau

 

 

« Au bord de l’eau » est un roman d'aventures tiré de la tradition orale chinoise, compilé et écrit par plusieurs auteurs, mais attribué généralement à Shi Nai'an (XIVième siècle).
Il relate les exploits de cent huit bandits, révoltés contre la corruption du gouvernement et des hauts fonctionnaires de la cour de l'empereur.
Ce roman fait partie des quatre grands romans classiques de la dynastie Ming.
Sa notoriété est telle que de nombreuses versions ont été rédigées.
On peut comparer sa place dans la culture chinoise à celle des Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas en France, ou des aventures de Robin des Bois en Angleterre.
L'ouvrage est la source d'innombrables expressions littéraires ou populaires, et de nombreux personnages ou passages du livre servent à symboliser des caractères ou des situations.
On retrouve aujourd’hui, souvent sous forme de pastiche, des scènes connues dans des publicités, des dessins animés, ou des clips vidéo.
De nombreux films « wuxiapian » adaptent des passages du livre, ou s’inspirent de ses personnages.
L'illustration de moments classiques de l'ouvrage est aussi très fréquente en peinture.

 

La version la plus appréciée des Chinois a été traduite intégralement en français par Jacques Dars (publiée par Gallimard), et c’est celle que j’ai lue.
La lecture de cet ouvrage est tout de même ardue pour un occidental, à cause de ses 2000 pages déjà, mais surtout de la difficulté à retenir les noms et surnoms des 108 personnages principaux.
J’ai donc commencé par faire un fichier excell (que vous pourrez télécharger en dessous de ce paragraphe) afin d’aider ma mémoire pour les retenir…
Il permet de les classer par ordre alphabétique, ou bien par leur rang dans la bande, ou encore par leur ordre d’apparition dans les chapitres du roman !
Puis, trouvant de nombreuses illustrations, souvent superbes, de ces personnages sur le net, je me suis mis ensuite à faire des cartes pour retenir aussi plus facilement leurs apparences…
Une chose en amenant une autre, rapidement la nécessité d’adapter tout cela en un jeu de plateau s’est imposée à moi ! ;)

 

AU BORD DE L'EAU - détail des 108 bandits
Ce fichier excell permet de les classer par ordre alphabétique, ou bien par leur rang dans la bande, ou encore par leur ordre d’apparition dans les chapitres du roman par exemple...
AU BORD DE L'EAU - détail des 108 bandit
Feuille de calcul Microsoft Excel 35.5 KB

Nos 108 bandits seront donc définis chacun par une carte, donnant son nom, son surnom, son rang dans la bande, et trois caractéristiques chiffrés (notées de 0 à 9), et son lieu de prédilection.
La force de combat aux arts martiaux est à côté du symbole représentant un guerrier armé d’un sabre.
L’intelligence de l’esprit (stratégie, ruse, savoir) est à côté du symbole représentant un homme méditant en position du lotus.
La puissance magique est à côté du symbole représentant le Yin & le Yang.
Du coup, le fichier excell (disponible plus haut) permet aussi de les classer en fonction de ces 3 caractéristiques, pour les comparer.

 

En bas à droite, on trouve aussi un symbole correspondant à une face du dé bleu des lieux, il s'agit du lieu de prédilection du personnage.

 

Si vous jouez à deux joueurs, ne prenez que les 36 astres célestes.

Si vous jouez à trois joueurs, ne prenez que les 72 astres terrestres.

Si vous jouez à quatre joueurs, prenez les 108 cartes.


Avant de commencer le jeu, il faut bien mélanger la pioche des 108 bandits, puis chaque joueur en tire cinq, qui constitueront sa main initiale.
On peut être 2 à 4 joueurs, il faut se placer tout autour du plateau de jeu (chacun à un côté du plateau qui indique le sens dans lequel il placera ses cartes).
Le but du jeu est de créer la bande de bandits la plus importante possible.
Pour gagner la partie, il faut donc avoir plus de bandits dans sa bande, que dans celles des autres joueurs, à la fin du dernier tour de jeu.

 

Chaque tour de jeu (s’apparentant à un chapitre du roman) se déroule ainsi :


_ Pioche
_ Entrée en scène d’un nouveau personnage
_ Péripéties pour les personnages en jeu

_ Entrée dans le « Jhiang-Hu »
_ Voyage des personnages en jeu
_ Refuge d’une bande
_ Résistance des bandes aux forces gouvernementales
_ Vérification de la fin de partie


Nous allons reprendre et détailler chacune de ces étapes (cliquez sur les liens pour chacune d'entre elles).