Le Festival Gore Night de Dunkerque est un événement bon enfant, que l’on devait originellement à l’association de la « Truite Volante », et qui est aujourd’hui géré par nos amis de Nana’Z Productions, comme mon pote Magdad.

Né de l’envie de se faire plaisir, en projetant des réalisations rarement, voire jamais, diffusées en salle, la Gore Night s’est développée de l’amateurisme initial (imaginez un peu que la première année, c’est moi même qui ait pratiquement fourni tous les films projetés !), pour atteindre un stade tout à fait honorable, grâce uniquement à cette bande de cinéphiles passionnés.

Mais si l’ambiance punk des débuts s’est peut être un peu calmée (et encore…), c’est toujours là que les films les plus extrêmes peuvent recevoir tous les honneurs, et ce même s’ils sont d’humbles productions.

Le festival se veut pluridisciplinaire, offrant ainsi un large éventail de la création horrifique.

Chaque année, aux alentours de la Toussaint en octobre, la Gorenight met en avant des amateurs inconnus, et des réalisateurs méconnus d’un genre underground, souvent décrié, souvent stigmatisé mais toujours d’actualité.

Ainsi le festival ouvre une soirée aux courts métrages amateurs et semi amateurs, avec l’élection du prix Gorenight par le public présent. De plus, la Gorenight met également à l’honneur d’autres artistes œuvrant dans le genre. Elle a ainsi eu l’occasion de présenter un spectacle de Magie Gore, du théâtre trash et décalé, des expositions des dessins ou de peintures, ou encore de l’infographie, des sculptures ou des maquillages...La musique n’est pas en reste non plus, mêlant concert et projection, la Gorenight a accueillie les Bananes Métalliks, Moshpit, ou les Klakomaniacs...

 

Pour en savoir plus il vous suffit de cliquer sur l’année qui vous intéresse :

GORENIGHT 2008
GORENIGHT 2006
GORENIGHT 2005
GORENIGHT 2004